CONTENT="rebetiko,musique grecque,bouzouki,mangkes ,rebetes,"/>

Pour faire connaître le rebetiko , une musique grecque passionnée et passionnante , trop peu connue en France et qu'il ne faut surtout pas confondre avec le Sirtaki créé par Theodorakis pour le film "Zorba le grec"

20 avril 2006

ma première rencontre avec le rébètiko

INTRODUCTION

Voilà!Plus que deux heures à fouler le sol grec. Ce soir je serai de retour en France .Je m'engouffre dans le Virgin d'Héraklion à la recherche de quelques disques ,de vagues souvenirs ,vieux de 25 ans: la chanson klephtique par exemple :j'avais failli faire une maîtrise sur le sujet.25 ans sans remettre les pieds en Grèce, sans parler grec. Je demande en anglais à un jeune vendeur "de la chanson klephtique"il me sourit sceptique :il n'a pas l'air de savoir de quoi je parle,sinon peut être de voleur(:c'est la signification du mot klephte en grec) . J'abandonne. En retournant dans les rayons j'aperçois sur un CD la photo d'un chanteur chevelu et barbu, son visage me semble familier,il ressemble en fait à un de mes cousins,peut être aussi un vague air de Brassens. Je m'empare du disque " μία ζωή ρεμπέτικα "n°1(mia zoï rebetika)"une vie de rébète".J'ai du mal à déchiffrer son nom :Μπάμπης Γκόλες Bambis ou Babis Goles.De nouveau je demande conseil au vendeur:"est-ce bien?" "si vous aimez le genre c'est bien" me répond il "Le genre ",je ne connais pas "le genre" mais je suis curieuse.Le lendemain en France le CD est sur ma platine.Et dès la première chanson je suis saisie,emportée ,conquise.c'est plus que bien et j'aime le "genre".Pendant une semaine je n'écoute que cela,fascinée,médusée. Puis peu à peu la langue grecque me parle à nouveau, les mots sortent des chansons comme les pépites d'or de leur gangue, mon esprit les extrait ,les brosse, les polit ,je comprends ,je comprends presque tout,ma jeunesse refait surface ,le grec chante de nouveau en moi , je remonte le fil d'Ariane,je pense à mon grand père d'origine grecque qui était musicien ,qui me parlait grec, qui me chantait grec..A présent je veux tout savoir sur le Rebetiko… Je hante internet ,les discothèques,les bibliothèques ,les librairies, Il n'y a sur le sujet quasiment rien en français ( en anglais ou grec seulement) Je décide alors de faire connaître le rebetiko en France. de me remettre au grec.Pour mieux entrer dans cette musique je dois ausi jouer du bouzouki,je cherche un professeur, on me parle de Nicolas Syros, depuis peu dans notre pays.Il habite Millau,ce n'est ni près, ni commode ,peu importe, je prends contact : nous nous rencontrerons à Montpellier,et voilà je prends ma première leçon,A présent il me faut un bouzouki! J'apprends alors que cet instrument a tellement été pourchassé et détruit que l'on trouve très peu de bouzoukis anciens ,qu'à cela ne tienne Nicolas en fera fabriquer un pour moi par un des meilleurs luthiers d'Athènes, Matsikas.Quelques mois après mon instrument arrive, il est très beau et son manche étroit est adapté à ma main.Le travail peu commencer!et tout le plaisir,aussi!

1 Commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

27/6/07 16:18

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Home